Super Smash Bros : Test

Finalement c’est le bon moment pour faire des folies grâce à la version 3DS de Super Smash Bros.

SSB marque enfin son arrivée sur Nintendo 3DS, après 15 ans. La console portable a t-elle les reins suffisamment solide pour accueillir cette adaptation ?

Super Smash BrosIl y a quinze ans, Super Smash Bros débutait dans le marchais des jeux vidéos : on parle des années 1999, la console était la Nintendo 64, et probablement personne aurait imaginé que le bizarre, indéfinissable jeu de combat aurait pu devenir un des brands les plus importants de la société japonaise. Sa gloire est née grâce à la version Game Cube, encore maintenant la préférée des japonais, tandis que Super Smash Bros. Brawl, le chapitre pour la Wii, aurait seulement confirmé son bon déroulement dans le marchait: d’un certain point de vue, la version Game Cube a montré que Super Smash Bros. n’allait jamais atteindre les niveaux de Mario Kart. Car ce n’est pas si immédiat, et il n’a pas un concept universel comme celui du célèbre racing game. En effet Nintendo n’avait plus besoin de Super Smash Bros. Si les ventes de Mario Kart ont toujours été élevées, l’oeuvre de Sakurai tend à être plus stable, et surtout indispensable pour plusieurs joueurs du monde entier. C’est pour cette raison que Iwata a beaucoup investit sur ce projet: grâce à la gloire des consoles Wii/Nintendo DS, il était temps de reprendre les vielles habitudes.

L’objectif est de retourner aux origines, quand Super Smash Bros. vendait plus que Mario Kart.

Tous dans l’même bateau

Dans Super Smash Bros, il a toujours été question de lancer les personnages iconiques de Nintendo les uns contre les autres et de proposer des combats de longue haleine pour définir qui est le plus fort dans les joutes à quatre joueurs. Tout en gardant ce concept en son cœur, Nintendo a élevé le défi en lançant désormais 49 personnages dans la bataille, dont quelques nouveaux venus parmi lesquels on retrouve Mega Man, Pac-Man, Palutena (Kid Icarus) ou encore le Wii Fit Trainer. Tout comme pour ses prédécesseurs, le but de Super Smash Bros. for Nintendo 3DS est simple : être victorieux en combattant les autres personnages dans les nombreux environnements atmosphériques et interactifs, en infligeant le plus de dégâts possible et finalement expulser les adversaires hors de l’écran pour obtenir des points. Pour cela, vous pourrez utiliser des combinaisons des deux boutons d’attaque et du stick directionnel, attraper, attaquer et réaliser des attaques ‘smash’ foudroyantes qui ont le potentiel de souffler les challengeurs. On peut également saluer l’introduction de nombreux nouveaux objets utilisés dans le jeu, et de personnages présents pour assister les joueurs dans leurs aventures.

Super Smash Bros. Brawl. offre aux joueurs solo un mode Aventure Smash en « side scrolling » qui rappelle l’Émissaire Subspatial de l’édition Wii. Dans tout ce mode histoire, l’objectif est donc de lutter contre de nombreux adversaires provenant des licences Nintendo pour récupérer des bonus qui améliorent les statistiques de votre personnage (saut, attaque, défense, vitesse, objets, coups spéciaux). A la fin du temps imparti, les quatre combattants (certains pouvant être dirigés par la console) s’affronteront dans un match aléatoire. Il est bien sur possible d’améliorer ses avatars et de modifier son Mii en attaque, défense et vitesse. Le mode Smash n’est quant à lui qu’un affrontement jusqu’à quatre joueurs selon différents paramètres choisis (du Versus classique donc). Quant au mode Classique, son parcours mène à différents adversaires, et à l’instar de Kid Icarus Uprising, on retrouve un système de difficulté dynamique (vous pouvez modifiez le challenge en pariant de l’argent). Le mode All-Star affiche pour sa part une thématique historique puisqu’on y affronte maintenant tous les personnages débloqués par ordre chronologique d’apparition. Dans le Stade, on retrouve des défis Multi-Man, le Home-Run Contest (HRC), mais aussi le nouveau Bombe Smash qui mélange le gameplay d’Angry Birds avec celui du HRC. Enfin, le mode Trophy Rush est un mini-jeu qui mélange le principe de Smash Bros. avec Tetris pour tenter d’engranger des trophées.




Un des plus beaux jeux sur 3DS

Super Smash Bros for Nintendo 3DS est incontestablement un des plus beaux jeux disponibles sur 3DS actuellement. Une 3D très jolie qui titillera votre fibre nostalgique, auquel on a ajouté des effets spéciaux de très bonnes factures. Le jeu reste toujours très lisible à l’écran malgré le nombre d’éléments parfois assez conséquent … du moins sur une 3DS XL (sur le modèle standard, c’est un peu plus délicat). De plus, tous les environnements bénéficient d’une thématique particulière. L’esthétisme du jeu est sublime et le monde pour le moins vivant. L’animation ne souffre jamais et s’avère fluide en toutes circonstances. La musique mélange ré-orchestration des principaux thèmes des séries Nintendo, mais également morceaux inédits. Du tout bon en somme tout comme les bruitages.

La durée de vie de Super Smash Bros ne fera jamais défaut. Le multijoueur est très amusant, et 3DS oblige, il est bien sur possible de défier des amis et des inconnus en ligne aussi bien en mode coopératif qu’en solo. Avec tous les modes présents sur la cartouche, vous pourrez y rester des dizaines d’heures en attendant la version Wii U prévue pour la fin du mois de novembre en Europe.

Super Smash BrosVERDICT – Même si on s’attendait un mode single player plus riche, Super Smash a des grandes qualités, c’est-à-dire celles que Nintendo nous a toujours offertRetour gagnant pour la série avec une adaptation 3DS exhaustive, très prenante, et qui n’a pas oublié d’être jolie. Un premier épisode portable de grande qualité, et qui est davantage qu’un avant goût de la future version Wii U.

9

Extraordinaire

Lythande, la conceptrice du site: son histoire commence grâce à Marion Bradley Zimmer et Game Republic. Experte du secteur des jeux vidéo, elle a écrit pour les magazines les plus importants de l’Italie, tels que Game Republic, PS Mania et Pokémon Mania. @LythandeLister

Commenter avec FB

Mot de passe oublié

Aller à la barre d’outils