Sid Meier’s Civilization VI

Suivre

Sid Meier’s Civilization VI : 2K et Firaxis Games dévoilent Hojo Tokimune


2K et Firaxis Games dévoilent Hojo Tokimune, qui sera à la tête du Japon dans Sid Meier’s Civilization VI, disponible le 21 octobre sur PC.

Né en 1251, Hojo Tokimune était le huitième Shikken (dirigeant de facto, ou régent du shogun) du Japon. Il est principalement connu pour avoir mené les forces japonaises à la victoire contre les Mongols, répandu le bouddhisme zen dans tout le pays et soutenu le code moral du bushido.

Tokimune est réputé pour avoir dirigé le Japon d’une main de fer. En 1274, l’empire mongol tenta pour la première fois d’envahir le pays, mais il fut battu à plate couture. Il envoya alors cinq émissaires pour s’entretenir avec Tokimune. Ils refusaient de partir tant qu’on ne leur accordait pas une audience ; Tokimune leur répondit en leur coupant la tête. Cinq autres émissaires furent envoyés, tous furent décapités. Résultat, les Mongols tentèrent une nouvelle invasion en 1281, mais ils échouèrent à nouveau, cette fois à cause d’un typhon imprévu. La menace de l’empire mongol plana au-dessus du Japon pendant des années, alors la classe des samouraïs se développa et devint une formidable armée dévouée à la défense du pays. Le Japon hérita de l’une des plus puissantes classes guerrières au monde.

Cependant, Tokimune était plus qu’un grand chef militaire. Très attaché au bouddhisme zen, il fit venir de Chine de grands moines zen et finança la construction de temples. C’est en partie grâce à l’engagement fort du shikken que le bouddhisme zen était largement répandu dans la classe des samouraïs, que ce soit au cours de sa vie ou bien après. Quand il mourut, Tokimune n’avait que 33 ans, mais le Japon féodal sera marqué de son empreinte pendant des siècles.

Unité exclusive : samouraï

La classe des samouraïs, ou bushis, a perduré pendant presque mille ans au Japon. Le bushido (« la voie du guerrier ») était un ensemble de règles codifiées et un mode de vie adoptés par un grand nombre de clans nobles dans tout le Japon. Ce n’est qu’en 1868 que la classe des samouraïs fut abolie. Elle sera l’un des éléments culturels du Japon les plus connus jusqu’à nos jours.

Bâtiment exclusif : usine d’électronique

Grâce à l’invention de l’électronique grand public à la fin du XXe siècle, il ne fallut que peu de temps au Japon pour détenir les plus grandes industries électroniques du monde. La première usine d’électronique moderne fut construite par Sony en 1946 et les inventions japonaises ne cesseront de profiter au pays, dont le marché de consommation est certainement le plus compétitif de l’histoire.

Commentaires
Lythande, la conceptrice du site: son histoire commence grâce à Marion Bradley Zimmer et Game Republic. Experte du secteur des jeux vidéo, elle a écrit pour les magazines les plus importants de l’Italie, tels que Game Republic, PS Mania et Pokémon Mania. @LythandeLister
1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs requis sont marqués *

Vous pouvez utiliser des balises HTML pour enrichir votre commentaire : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mot de passe oublié

Aller à la barre d’outils