Crimes & Punishments: video gameplay

Crimes & Punishments: video gameplay

Sherlock Holmes nous dévoile dans une nouvelle vidéo de gameplay quelques-uns de ses nombreux talents, notamment sa capacité de déceler le moindre détail sur une personne, et d’en déduire des faits tels qu’une action récente effectuée par cette personne, ou encore de deviner des informations sur son passé, son mode de vie. Un talent particulièrement utile quand il s’agit d’interroger un témoin ou un suspect, et de mettre en doute son témoignage. La vidéo qui suit nous montre ce talent, que vous aurez l’occasion d’utiliser par vous-même le 30 Septembre sur PS4, PS3, Xbox One, Xbox 360, et PC.

La réévaluation des indices soustraits lors des interrogatoires et récoltés sur les scènes de crime débloqueront de nouvelles pistes et possibilités de déduction, ouvrant ainsi de nouvelles options de dialogues. Lors des interrogatoires, vous serez alors en mesure de réfuter un témoignage en sélectionnant l’indice ou l’information qui supporte votre argument. Réussir cette épreuve permettra de déstabiliser le suspect, et d’en soustraire de nouvelles informations concernant l’enquête… si ce n’est la vérité elle-même.

A travers les 6 enquêtes de Crimes & Punishments, vous isolerez jusqu’à 5 suspects par cas, chaque suspect étant potentiellement relié aux crimes et suffisamment impliqué pour en être le perpétrateur. Chacun de ces suspects peut être accusé individuellement, mais aussi parfois collectivement si vous estimez qu’il s’agit d’un crime organisé. Combinée aux informations et indices récoltés sur les scènes de crime, une compréhension parfaite des personnages et de leurs histoires vous permettra de vous faire une idée claire des circonstances exactes du crime… et d’en déduire le véritable coupable.

Crimes & Punishments sera disponible sur PS4, PS3, Xbox One, Xbox 360 et PC le 30 Septembre.

– Voir la vidéo

– Visiter le site officiel

A propos de Crimes & Punishments

Crimes & Punishments marque l’étape la plus importante entreprise par la série des jeux Sherlock Holmes. En délaissant leur moteur maison en faveur de l’Unreal Engine 3 d’Epic, le studio Frogwares permet au jeu, tout d’abord, de profiter d’un rendu beaucoup plus riche, immersif et détaillé, que ce soit au niveau des environnements que des personnages.

Mais ce changement de moteur ne bénéficie pas uniquement aux graphismes. Il a permis également le développement de nouvelles mécaniques d’investigation: au total, le jeu propose ainsi 14 mécaniques de jeu. De l’ouverture de chacune des 6 enquêtes du jeu jusqu’à l’arrestation des coupables et les choix moraux qui s’imposeront aux joueurs, ces nouvelles mécaniques de jeu donnent le sentiment d’ÊTRE Sherlock Holmes, et d’utiliser pleinement les incroyables dons et talents qu’on lui connait: à l’image de sa capacité à deviner des détails sur la vie d’une personne simplement en l’observant, ou encore d’imaginer et reconstruire le déroulement d’un événement passé en observant les détails clés d’une scène de crime.

Commentaires
Lythande, la conceptrice du site: son histoire commence grâce à Marion Bradley Zimmer et Game Republic. Experte du secteur des jeux vidéo, elle a écrit pour les magazines les plus importants de l’Italie, tels que Game Republic, PS Mania et Pokémon Mania. @LythandeLister
1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs requis sont marqués *

Vous pouvez utiliser des balises HTML pour enrichir votre commentaire : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mot de passe oublié

Aller à la barre d’outils